Meilleures ventes

RSS   Derniers articles

Tous les articles »

Maladie de Crohn Chez l'enfant (Crohn disease)

Les premiers signes de la présence de la Maladie de Crohn chez l’enfant

Ils ne sont pas évidents à percevoir. L’alternance des phases dites actives de la maladie (poussées) d’avec les phases dîtes de repos n’est pas faite pour clarifier la situation.

Entre les premiers signes cliniques et le diagnostic il peut s’écouler ainsi plusieurs années.



symptomes Maladie de crohn pour l'enfant hypersensible

Parmi les symptômes officiels de la maladie les plus fréquemment retrouvés chez l’enfant sont:

Les douleurs abdominales (paroxystique ou quasi constantes).

La diarrhée, souvent non-sanglante. Localisation diffuse, mais souvent pouvant mimer une appendicite aiguë. Elle est moins constante, d’intensité variable, glaireuse avec du pus et/ou sang (cas d’atteinte colique et/ou iléale sévère).

Phénomènes de fièvre

Yeux rouges

Alternance diarrée et constipation

Problémes de peau

fractures fréquentes

Asthénie

Anorexie

Antécédents d’aphtose (buccale ou génitale)

Des lésions anales ou péri anales (fissure, fistules, abcès).

Les formes touchant de jeunes enfants (premières années de vie) sont fréquemment associées à une pathologie Ano périnéale.

La maladie de Crohn s’accompagne souvent chez l'enfant:

D'un retard de croissance (staturo-pondérale)

D'un ralentissement de la vitesse de croissance (parfois le seul signe de la présence de la maladie)

Vigilance des parents comme du Médecin

La diarrhée et les douleurs abdominales, parfois interprétés comme banales, doivent attirer l’attention des parents et des médecins.

Notamment s'il y a chronicité, et d’autre part s'ils sont associés à d'autres signes généraux comme : fièvre, asthénie, anorexie.

Recommandations actuelles du corps médical

En dehors des poussées (phases évolutives de la maladie), l’alimentation doit être identique à celle des autres enfants du même âge en limitant toutefois la consommation de certains aliments durant les poussées.

Pendant ces derniéres, il est utile de proposer à l’enfant à un régime pauvre en fibres (avec bien sur une ration énergétique suffisante).

Si l’enfant ne parvient pas à se nourrir

Si l’apport calorique est insuffisant

Si la perte de poids est trop importante


Il peut s'avérer nécessaire (et souhaitable) de recourir à une alimentation par sonde ou en perfusion.



Maladie crohn pour l'enfant